La mosaïculture, une réalisation complexe et minutieuse

Chaque œuvre est soutenue par une structure en acier recouverte de treillis métallique représentant le modèle voulu. La structure est ensuite enrobée d’un filet rempli de terreau dans lequel ont été plantés, manuellement, les végétaux spécialement cultivés pour la mosaïculture. La végétalisation des structures se réalisent en serre au printemps. Les structures florales sont ensuite transportées et montées sur le site choisi lorsqu’elles ont atteint le degré de croissance souhaité. L’œuvre végétale revêt alors sa robe de couleurs pour le grand plaisir de nos yeux !

L’œuvre inspirée du film de Frédéric Back « L’homme qui plantait des arbres » a requis pas moins de 800 000 plants.