Des mosaïcultures plus grandes que nature

Publié le 17 mai 2013 – Journal de Rosemont-La Petite Patrie
Journaliste : Philippe Beauchemin
Photos : Guy Boily – MIM2013

Les Mosaïcultures internationales grossissent d’année en année. À Montréal, 47 œuvres seront présentées et 21 pays seront en compétition pour le grand prix international. Au nombre, les gens de la Chine, de Beijing plus précisément, déjà présents sur le site et occupés à monter leur « Phénix », l’une des plus grosses installations jamais présentées lors de cette exposition.

  Sujets : Chine

Près d’une trentaine d’ouvriers chinois s’affairent à accrocher les grandes ailes de métal de l’oiseau géant.

_GFB5455-4-3      _GFB5454-3-2

« C’est la première fois que l’on fait une aussi grosse œuvre à l’extérieur de la Chine, souligne, la chef de l’équipe, Mme Li, par la voix d’un interprète. C’est un défi pour nous. En plus, on va utiliser des végétaux d’ici et non pas de Chine, ce qui sera aussi une première. »

Elle ne s’en cache pas: elle et les travailleurs venus de Chine espèrent repartir avec le premier prix. « Oui, on veut gagner. Ça fait plusieurs années que l’on gagne chez nous, mais ce serait bien ici, dans la ville qui a vu naître les Mosaïcultures. »